Protocole national présenté le 2 juin. Il est applicable à compter du 9 juin 2021, date de la deuxième étape du déconfinement progressif.

Les règles de distanciation physique et de port du masque sont maintenues.

En revanche, le télétravail est assoupli.

Comme le précédent, ce nouveau protocole met l’accent sur l’importance de l’aération des espaces. Faute de mieux, le nouveau protocole préconise « d’aérer les locaux par une ventilation naturelle ou mécanique en état de marche (portes et/ou fenêtres ouvertes autant que possible, idéalement en permanence si les conditions le permettent et au minimum 5 minutes toutes les heures) ».

Les entreprises peuvent également proposer des autotests à leurs salariés.

L’employeur aura par ailleurs l’obligation d’autoriser leurs salariés à s’absenter sur leurs heures de travail, sans avoir à présenter d’arrêt de travail, pour se faire vacciner dans leur service de santé au travail. « Le salarié informe son employeur de son absence pour visite médicale sans avoir à en préciser le motif », indique le texte.